Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Siège de Vienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Siège de Vienne   Ven 3 Mar à 22:39

SIEGE DE VIENNE:



Aprés le retour de la reconaissance ou AUCUN PLAN n'a était établit pas les autrichiens en dehors de la ville.Les Armées danoises et l'armée de Brabant se place sur les hauteur à l'ouest de la ville ou 3 redoutes sont montées et investis par les canons lourd des armées respectives.Les pièces léger sont elles aussi mises en place dérière des barricades en cas de tentatives d'assaut des armées autrichiennes.Les Hauteurs ou les armées sont stationées, sont hors de portée de la forteresse.Les canons Coalisés ferront feu si les viennois sorte de la porte ouest nord et sud.
La cavalerie Leger et Moyenne et quand à elle sur la droite des hauteurs, si les autrichiens sortent par la porte sud, ils seront intercepté en moins de 10MIN par prés de 12 000 cavaliers.







L'armée de Batavie et elle au nord de la ville en retrait (hors de portée), son campement et sur le danube, avec les mème position défencive que les autre armées.



Dernière édition par le Sam 4 Mar à 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Ven 3 Mar à 23:18

L'armée au nord, prés du danube, c'est mis en place, les sapeurs s'active, les soldats les aident.APrés avoir mis en place les fortifictaions, les sapeur s'atelle à l'exécution du plan, des bateau sont mis en place, les barques des fermiers avoisinant le campement sont riquisitioné, ainsi que le boi de choffage.Une fois cette opération faite, des barills de poudre noir son placé ainsi que des charges de mitraille.Le feu est mis au embarcations qui vogue tranquillement le long du danude.Les guéteurs sont totalement absorbé par la mise en place des armée coalisées au nord.Une 20 aine de bateaux est en vus, mais il est trop tard, la forteresse fait feut en détruit 6 avant que ces derniers n'atteigne la berge et le pont.Les autre percute de plain fouet ( 6 ou 7) le pont ralliant les 2 cotés de la ville, le pont est détruit, les soldats impériaux sont pris au piège.3 brulots percute la berge et le feu ce répant sur l'autre coté de la ville.Mais il en reste 5 qui percutent l'autre berge ( ouest) et embrasse totalement les quais, le feu ce répent à une grande vitesse ds les 1ere habitations.Les Explosition souffle les habitants qui étaient a proximité.La Ville est en feu.Sur l'autre coté de la ville le feu a pris mais les habitants peuvent fuire par la porte est.Les autrichiens s'attellent à éteindre le brazier, mais le faible vent présent ne fait qu'attiser le feu.L'eau du fleuve n'est pas atteignable, à moin de traverser le brazier.
(suite de l'évolution du feu tout à leur)



les discussions entre admins sur la validité de ce message sont en cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Lun 6 Mar à 15:26

Le Maréchal Kelbuck commandant l'Armée Danoise fait durer le feu sur Vienne depuis maintenant 15 longues journées. L'incendie du début de siège a bien sûr été maîtrisé depuis mais a détruit 1/5 de la ville deux autres cinquième a été détruit par les tirs d'artillerie incessants.

D'autres brûlots ont été envoyés mais l'artillerie de la forteresse désormais plus prudente a coulé une grande partie d'entre eux avant que le reste ne s'échoue sur les quais, ne causant que peu de dégâts

Les fortifications viennoises tombent en ruine et déjà de nombreuses failles se font voir dans les murs. Les viennois meurent de faim étant donné que la moitié des entrepôts de la ville, construits en bois, ont été détruits par les incendies. On entend jusque dans les campements les cris de douleur des autrichiens dans la citadelle.

L'eau du Danube a quand à elle été empoisonnée par les danois ce qui la rend non potable, la soif se range elle aussi dans la longue liste des fléaux viennois

Un émissaire danois est envoyé en bas des murailles et vient porter ce message.

"Autrichiens! ce combat n'est plus le votre! voila deux semaines que vous essayez de résister vaillament en souffrant pour un souverainh qui n'en vaut pas la peine. Nous vous proposons de vous rendre en nous livrant les clefs de la ville et en constituant prisonnier vos soldats. Il est bien sur évident que vous ne serez en aucun cas mal traité par nos troupes si vous vous montrez coopératifs et intelligents.
Un refus de votre part signifirait un repris immédiat des tirs d'artillerie, aux boulets rouges et le relancement des brulôts que vous semblez tant apprécier.

Le choix entre la vie et la mort ne semble pourtant pas si difficile..."

Puis l'émissaire repartit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leopold II
Empereur d'Autriche
avatar

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Mar 7 Mar à 23:29

Depuis le début du siège, le corps de sapeurs et les soldats de la Garde non affectés à la garde de la forteresse aident de leur mieux les civils, tentent d'éteindre les incendies, d'assurer l'ordre et de protèger voire déplacer les entrepôts, dure tâche pour si peu d'hommes.

Le ravitaillement viendra bientôt à manquer, mais nombre d'habitants avaient pu fuir l'arrivée suèdoise en sortant de la ville avant leur arrivée, ou en utilisant des barges ou des moyens de fortune pour canoter le long du fleuve.

Le moral viennois n'est pas trop affecté par les bombardements, qui du fait du placement suèdois (à 5km de la forteresse environ) ne touchaient que les quartiers de la périphérie. De plus, de bonnes nouvelles devaient arrivées sous peu, nouvelles dont les échos n'arrivaient pas jusqu'aux oreilles danoises...

_________________
Joseph II de Habsbourg-Lorraine
Austria Est Imperare Orbi Universo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Mer 8 Mar à 1:02

La nuit était sombre et nuageuse, aucune lumière n'illuminait le no man's land qui séparait les danois de Vienne.

A la faveur de l'obscurité totale, des hommes se glissaient, tout de noir vêtus, dans l'espace entre la ville et leur armée. Ils pouvaient se déplàcer en toute impunité car le bruit de l'artillerie qui tirait par dessus les murailles couvrait largement leur déplacement.
les hommes arrivèrent à la limite de chacune des fissures de l'enceinte viennoise (20 jours d'artillerie soit dans les 4 millions de boulet ca se sent), et quand celà fût fait, à la grande stupeur de chacun les tirs d'artillerie furent réorientés vers les murs, au risque des volontaires s'y trouvant, ces hommes, aveuglés par le courage allumèrent des boules de tourpe qui s'enflammèrent bien vite et les lancèrent vers les maisons en bois des banlieues pauvres de la capitale autrichienne. Les sentinelles, trop occupés a ne aps se faire emportées par les boulets ne virent point celà et ils ne se rendirent compte de l'incendie que quelques minutes plus tard.
Cette nuit là avait de plus été fort bien choisie car le vent était fort (on est en hiver) et l'incendie se propagea a grande vitesse vers le centre de Vienne, une grande partie des entrepôts de nourriture furent touchés et détruits.

Les héros qui avaient menés cette action ne revinrent malheureusement pas en masse. Sur les 60 partis seuls 15 d'entre eux étaient encore là, le reste ayant été tué par les tirs d'artilleries trop courts ou les sentinelles autrichiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Le Ciel
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Mer 8 Mar à 14:46

Ce Matin fut des plus difficile à supporter pour les Viennois, la récente attaque danoise avait détruit ce qu'il restait des entrepôts et la nourriture commençait désormais à se faire sentir en manque.
L'eau, quant à elle était de plus en plus rare vu que le danube avait été empoisonné par l'armée ennemi, ce qui causat d'ailleurs une épidémie dans les quartiers pauvres de la capitale Autrichienne.
La Maladie combiné à la Faim commeçat à toucher les populations civiles.
Le moral autrichien était en toute logique au plus bas, 20 jours de bombardement intesif et le manque de vivres faisait broyer du noir aux viennois.

Pertes civiles: 400 morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Le Ciel
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Jeu 9 Mar à 21:19

30 jours de bombardements et presque 10 de famines causent de grandes pertes dans la population viennoise. Le peuple s'agite et demande la redittion.

5000 morts civils et 20 fusiliers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : Le Ciel
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Ven 10 Mar à 12:38

Le peuple n'en peut plus! voila 15 jours qu'il subit une famine atroce et 35 qu'il est sous les boulets danois. La forteresse de Vienne n'est déjà plus qu'une ruine.

Une délégation s'est porté aux administrations impériales pour implorer la redittion des armées autrichiennes.

Pertes
15 000 morts civils et 100 fusilliers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leopold II
Empereur d'Autriche
avatar

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Ven 10 Mar à 12:58

La délégation est reçue par le commandant en chef de la forteresse, l'Empereur et le gouvernement étant partis dès l'nnonce de l'arrivée des Vasa en Ostmarch.

Le commandant, bien que lui aussi usé par le siège, le pilonnage et les privations, avait toujours une étincelle de victoire dans le regard.

"Messieurs, je comprend bien vos peines et vos difficultés. Sachez Messieurs que tous les viennois, y compris les soldats, mon état-major et moi-même, souffrons tout autant !
Mais nous n'abandonnerons pas la ville aux Vasa ! Pourquoi me demandez-vous ? Alors suivez moi !"


Le chef d'état-major se dirigea alros à grands pas vers le point le plus haut du Ministère des Armées, suivi péniblement par les membres de la délégation. Arrivé au point culminant, il se tourna vers la délégation et leur dit :
"Regardez Messieurs, vous voyez au loin ces canons danois qui nous pilonnent jour et nuit ? Et bien observez plus loin, avec cette longue-vue que voici"

Les dignitaires se succèdèrent pour regarder au loin, derrière les lignes danoises. Ils furent émerveillés par ce spectacle.

On pouvait apercevoir à l'horizon les importantes forces prusso-polonaises, venues réitèrer l'exploit de la levée du siège en 1683.

"Voyez Messieurs, la raison de ma joie ! 150 000 alliés vont se battre contre 50 danois, dont les canons sont toujours tournés vers notre capitale ! Vienne est sauvée, les affreux danois anéantis bientôt sous vos yeux ! Informez le peuple de ctte nouvelle inespérée, qu'l sache que ce soir il mangera à sa faim !"



HJ : faudra qu'on me dise comment les Vasa peuvent pilonner aussi longtemps vu que j'ai coupé pas ma lde leurs routes de ravitaillement, à moins qu'elles ne soient pzas coupée totalement ?
[/i]

EDIT ALBAN: Non elle ne sont plus coupé depuis que les saxon, wuttembergeois et suisse sont en bavière et que tu doit jouer la bataille (soit depuis 3-4 jours env).De plus, il me semble que l'unification militaire entre la prusse et la pologne n'a pas était débattu et dc non validé, dc il se battra à vienne seulement les troupes prussienne.
Je fais aussi remarquer que les cantonement prusso-polonais du corps de l'older comme le stipule Max ne correspondent en aucun cas au cantonement de l'arme polonaise donné par Tristan.Dc le corps de l'older ne se compose que de prussiens.

_________________
Joseph II de Habsbourg-Lorraine
Austria Est Imperare Orbi Universo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Ven 10 Mar à 14:13

Les rapport de l'arrivée de l'armée prussienne était venus aux oreilles du Maréchal Kulbeck assez tôt, il eu le temps de réorienter son artillerie et son armée afin de faire face aux troupes germaniques.

La bataille serait livré sous peu

HRP max tu attaques donc tu donnes ta compo de troupes et ta disposition HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Siège de Vienne   Ven 10 Mar à 14:24

ALBAN: La bataille n'aura pas lieu tant que les autres bataille ne seront pas jouées et que les soucis d'anti-jeu ne seront pas réglés avec gui se soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Siège de Vienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Siège de Vienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Vienne
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Siège de Constantinople 1453
» Le Siège de l'Anguille
» [Deck - Joute] Le Siège de Port-Real - Siège de Winterfell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Anciennes Guerres :: Seconde Guerre du Nord-
Sauter vers: