Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Complots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Complots   Sam 1 Avr à 18:47

Un message a été apporté ce matin par un anonyme à l'adresse du roi, il porte le sceau très confidentiel des services secrets...

Citation :
Sire,

D'alarmantes nouvelles ont été découvertes. Ce matin, un individu en piteux état a été découvert dans une ruelle de Stockholm par la maréchaussée a moitié caché par des ordures. Cet homme a été ramené dans le poste le plus proche pour une enquête plus approfondie a montré qu'il était un agent de vos services secrets attachés aux affaires d'Etat et expert dans la connaissance de votre cour. Le légiste a relevé des contusions ainsi qu'une balle dans la cuisse droite, une fracture du bras du même côté et des éclats de verre. Des agents ont inspectés le voisinnage et ont pu établir ceci. Notre agent se trouvait hier soir dans un bordel où il filait un suspect. Vers minuit, une dispute à éclatée dans une chambre du deuxième étage, un coup de feu, et une fenêtre brisée, la prostitué qui "s'occupait" de notre "client" a été retrouvée morte dans un sous bois aux abords de la ville, mais personne ne "sait rien" quant à l'identité du meurtrier. On présume que notre agent a réussi à parcourir quelques mètres jusqu'à la ruelle où il s'est caché à la faveur de la nuit. Enfin, l'homme portait un papier où était inscrit en lettres de sang le message suivant: "Complot important, de nombreuses personnalités le roi en danger...".
Il est inutile de vous dire que tous mes hommes sont sur cette affaire. J'avais vaguement entendu parlé d'une sorte de complot et ces derniers faits viennent corroborer ces dires. Si mes hypothèses sont vérifiées, je crains qu'un raz de marée politique soit fort envisageable. Vous avez du vous faire beaucoup d'ennemis avc vos dernières annexions, et cela ne m'étonnerais pas qu'une partie de ce complot provienne de l'étranger. Dans ce cas, ce serait une véritable affaire internationale.
Il est évident que votre sécurité est en danger, aussi, je vais vous assurer une protection discrète et rapprochée. Mais ne prenez pas de mesure officielle, il nous faut garder l'effet de surprise face à vos adversaires. Ne laissez rien paraître.
N'oubliez pas de détruire ce message par le feu arpès l'avoir lu, je prendrai bientôt contact avec vous.
Je vous prie d'agréer, Sire, l'expression de mes salutations les plus respectueuses ainsi que mon dévouement le plus sincère.

Alexander Hermann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Lun 3 Avr à 18:44

"Un message urgent d'un inconnu" annonça un secrétaire, un plis crasseux à la main. "Un homme a bravé les barrages pour vous le remettre en main propre. Nous l'avons arrêter et il se tient à votre disposition. Mais son visage mal rasé et crasseux ne me suggère que la félonie et le régicide, si vous me permettez." poursuivit-il. La lettre portait des inscriptions dans une écriture rapide et bourré de fautes d'orthographes (celles-ci essayeront d'être corrigées lors de la saisie du message^^) .


Citation :
"Sire,
Je sais que je ne pourrai pas dire ce que j'ai sur la conscience directement, mais il faut à tout prix que vous m'écoutiez lors d'une audience privée. Je vous assure de ma sincérité envers vous. Vous devez me faire confience. Vous courrez un grand danger actuellement et je vous implore de m'écouter.
Un ami qui vous veux du bien..."

"Dois-je faire pénétrer cet homme, Sire?" demanda le clerc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Lun 3 Avr à 20:29

C'est alors que le directeur des services secrets rentre en trombe dans le cabinet de l'empereur, la sueur perlait sur ses joues pottelée, son regard vif et pénétrant balayant la salle de long en large. Alexander Hermann, la cinquantaine dégarni n'eut cure de l'étonnement de SM et cria:

"Sire, n'écoutez pas cet homme, cet un dangereux individu recherché sur tout le territpire par nos services, un tueur professionel, félon et meurtrier sans pitié. Il est maintenant entre nos mains et je peux vous assurez qu'il sera mis hors d'état de nuire dans les plus brefs délais. Mes agents vont l'interroger et il répondra de ses crimes. N'ayez crainte."

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mar 4 Avr à 1:01

"Suffit Herman ! ! ! ! ! ! Mettez cette homme en culotte, et encerclez le de deux hommes armés, je vais écoutez ce qu'il a à me dire, toute information et bonne à prendre dans ce genre de situation, à nous d'en tirer profit."

L'Empereur se leva et demanda aux hommes de préparer l'arriviste, en attendant il s'isola avec Alexander Herman.

"Herman, convoqué moi tout les services de police...la maréchaussé, la gendarmerie, les services secret et tout se qui s'en suit, faite venir le chancelier aussi.Epluchez moi tous les dossiers sur cet homme en question, relevez toute les archives conssernant l'opération de veiile, qui notre agent suivait-il, quelles personnes l'on mit en contact avec ces suspects, si on veut éviter la crise, il va faloir s'activer, vous me mettez, tout les services en étant d'urgence, aucune fuite n'est possible, efficacité, persuasion et discrétion, c'est bien clair?"

L'Empereur retourna dans son bureau et écouta le prévenu:

....

L'Emepreur d'un ton agassé dir: " Greffier, Notez tout se qui sera dis ici, que tout le monde sorte exepté les sergents Koeman et Marsen (grenadiers de la gardes qui tiennent en respect le prévenu) et vous Alexander".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mar 4 Avr à 20:14

En culotte, l'homme agard se présenta au roi entouré des sergents Koeman et Marsen. Il avait un visage fin mais ses traits étaient camouflés sous une barbe naissante et une balafre sur la joue droite. Son corps portaient de nombreuses cicatrices mais laissaient apparaître une musculature puissante.

L'homme prit alors la parole:
"Sire, j'aurais préféré discuter de cette affaire en privée mais je dois me résoudre à cette situation pour le moins désagréable.
Premièrement, apprenez que je travaille pour vos services secrets tout comme mon camarade qui a été assassiné il y a peu. Mais ce n'est pas le sujet de notre entretien.
Sire, vous êtes au coeur d'une monstrueuse machination qui vise à vous renverser et prendre le pouvoir en Suède. De nombreuses personnalités sont impliquées, je peux vous dire les noms..."

L'empereur était au comble de sa stupeur mais il n'avait pas remarqué que le directeur des services secrets, furieux, avait porté la main à son pistolet.

"Alexander Hermann..."

C'est alors qu'une détonation retentie dans le cabinet de travail et la tête de l'interrogé vola en éclat. Puis le meurtrier pointa son arme sur le roi, mais cette dernière était déchargée. Se sachant perdu, il saisi son poignard pour se jeter sur le roi. Mais il fut maîtriser sans peine par les deux sergents, lui brisant au passage la jambe droite. Allongé à terre, l'assassin releva sa tête pottelée vers l'empereur et dit les yeux exorbités: "Je n'étais qu'un pion. Vous ne tirerez rien de moi. Au moins, j'ai réussi à maîtriser ce crétin avant qu'il ne parle trop. Damné idiot, il m'a eu de peu. A quelques minutes près, il serait disparu mystérieusement sans inquiéter personne. Je le hais, je vous hais, vous et vos guerres inutiles, mon frère est mort au champ d'honneur à cause de votre orgeuil, ma mère en est morte de désespoir. Ha Ha Ha..." PAF, après un signe du roi, le dément reçu un coup de crosse sur le chef afin de cesser son délire.

Les soldats attendaient un ordre de l'empereur pour savoir la conduire à adopter. Celui-ci pour le moins interdit après les derniers évènements, su reprendre son courage aussi rapidement que l'exige son rang et dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mar 4 Avr à 21:27

Sans plus attendre l'empereur donna ses directives, Le chancelier Ferzen arriva, il fut au courant de la situation.L'empereur lui demanda de fouiller personellement la totalité des archives consernant c'est affaires, notement les points cruciaux comme qui suivaient nos deux agents infiltrés et notement sur pk Herman à donné ordre à ses deux agents d'infiltrés sa propre machination alors que personne n'était au courant de ceci et qu'il pouvait éviter d'élever les soupçons.Vous me convoqué tout le personnel "compétant", l'état major et surtt, vous ne mettez en aucun cas la maréchaussé au courant; je ne veut pas que les rumeurs cour, la naissance de mon fils est d'une importance capitale, la dynastie est mnt assurée pour au moins 2 générations ( HRP à l'époque sa enlevé souvent toute véléité un héritier, CF napoléon avant la déroute).
Ensuite vous allez me lançé impérativement une campagne de propagande visant à glorifier nos guerres, le brillantissime de notre état major, les rapport de perte "faibles", les bilan économique NON CONFIDENTIELLES du pays ( qui sont exélents Wink , le rang actuel du pays ( 1ère puissance mondiale du jeu) etc etc, je veus une propagande positive et non de réprétion, mettez en valeur mon fils, que la population sente que l'empire est soudé et bien en place.Amélioré la garde autour de ma famille et des proches, tel les nobles hollandais et les ministres et autre préfets.Tout cela fait dans la plus grande sérénité.Le Malheureux agent devra avoir des funérailles à la grandeur des héros de guerre, il faut que sa soit un exemple pour tout les autres, et enjolé moi se traitre d'herman, lui aussi doit ètre un exemple, on est pour l'empire ou contre.

Aprés ces directives l'Empereur parta s'occuper de son épouse et son fils, il savait ètre un bon mari et bon père, mais aussi un bon Empereur c'est pour quoi sur le coup des minuit, quand l'horloge de ville retenti, il parti s'instaler dans son bureau pour éplucher les archives de la dernières guerre, les différents faits d'armes des soldats, le bilan économiques des préfets et ministres du dernier conseil mais surtout les archives d'espionnage pour travailler en coordination avec son services.


PS: t'arrètes pas Alea, se sénar est tip top, trés prenant, mème si il doit couter cher, j'adore, il est trés prenant et bien conçu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mer 5 Avr à 12:03

Au matin un petit homme grisonant se présenta au bureau de l'empereur. Bien que fatigué par ces récentes recherches, le souverain accepta l'entrevue. En effet, l'individu en question n'était autre que le sous directeur des services secrets.

Il émanait de cet homme une profonde ressemblance avec les rats. Ses petits yeux gris étaient cachés derrière de mince binocles. Celles ci surmontaient un nez en pointe relié à la bouche par de petites moustaches ébourifées qui ressemblaient poils pour poils à celles d'un rat.

L'homme prit alors la parole:
"Sire", dit il d'une voix traînante, "je me présente Carl Hoebinden. Je suis le nouveaux chef de votre service d'espionage, oui... J'ai passé toute la nuit reprendre en main le dossier vous concernant oui... Et j'ai quelques détails qui pourrait vous être fort utile oh oui...
Tout d'abord j'ai rendu une petite visite à ma façon à notre ami commun, ce bon vieux Alexander oui... Savez vous que sa jambe le fait affreusement souffrir hin hin hin... Il n'a pas daigné répondre à mes questions essentielles d'ailleurs il est muet comme une carpe oui... Inutile de lui poser des questions supplémentaires, je l'ai déshabillé oui... Il m'a alors fourni une informations plus qu'intéressante oui... Il a un joli tatouage sur la poitrine gauche, très joli oh oui... Je présume que c'est le signe du complot et que tous ses petits amis portent également cette marque au même endroit. Voyez vous où je veux en venir? oui... Je pense qu'un contrôle de rigueur serait le bienvenu chez nombre de vos collaborateurs hin hin hin...
Quant à feus nos agents, c'est par un hasard le plus fortuit qu'ils sont arrivés au même conclusion oui... Mais le directeur les surveillait de près et personnellement oh oui... Ce dernier n'était pas à mon goût suffisamment efficace, trop débonnaire oui... Et en plus il était idéaliste hin hin hin... Maintenant que je vais reprendre ce sevice je peux vous assurer que nous obtiendrons de bien meilleurs résultats oh ça oui... Je me fais fort de déjouer ce complot hin hin hin... Pour cela, il faut que vous me fassiez une totale confiance oh oui..."
Durant tous son discours l'homme s'était rapproché de l'empereur et ce dernier pouvait sentir son odeur fétide.
"Vous êtes au coeur d'une machination odieuse et vous devez vous méfier de tout même de vos plus proche collaborateur...oui..."

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mer 5 Avr à 23:14

C'est alors que le Chancelier Fersen fut annoncé et pénétra. Dans un couinement le petit homme disposa en adressant une maladroite courbette et en lançant: "vous savez où me trouver..."

Le Chancelier Fersen était l'antithèse de ce dernier, propre, avenant. Il était un fidèle parmi les fidèles. Quant la porte fut refermée, il prit alors la parole:



"Sire, je viens de faire nuit blanche à éplucher tous les comptes et j'ai relevé plusieurs détails troublants concernant les archives des services secrets. Il y a eu plusieurs fonds versés secretement à l'ex-directeur généralement deux semaines après l'interruption brutale de certaines affaires gravitant toutes autour d'un même personnage: vous et de votre entourage. Il était souvent confié aux agents concernés des affaires à l'étranger ou à l'autre bout de l'empire sans raison. Mais vous connaissez les consignes qui sont d'autant plus plus fortes dans ce milieu: "on ne discute pas un ordre, on l'exécute". Les deux derniers agents qui ont fait tristement parler d'eux n'ont pas respecté cette dernière consigne et l'ont payé de leurs vies.

Herrmann aimait aussi fréquenter certains "clubs privés", orgies où se côtoient les hommes les plus riches et les plus puissants de l'empire. J'abrégerai les détails qui sont peu glorieux et tout cela bien sûr au frais de la nation. Il y a fait sûrement des rencontres peu recommandables. D'ailleurs Herrmann, flambeur et buveur invétéré a sûrement du se vanter de son poste et certaines de ses "rencontres" ont du le faire chanter. Bref, il ne vous était plus fidèle depuis au moins trois ans et il a couvert les comploteurs durant tout ce temps là. Autant vous dire qu'ils sont très informés de tout ce qui se passe dans ce palais.

Concernant les comptes, il n'y a pas de problèmes particuliers. A mon avis, si il y a eu des fraudes ou des malversations, elles ont sûrement été mieux camouflées que dans les services secrets. Des hommes de confiance sont au travail pour les éplucher, ils ont ordre de m'avertir par n'importe quel moyen et à n'importe quel moment s'ils trouvent quelque chose.

Pour la propagande, elle est commencée, elle s'axe sur votre fils qui sera considéré après notre campagne à l'égal de Dieu si ce n'est plus. Mais le peuple vous aime généralement, l'Etat prospère et ils ont à manger. Ce fou de Herrmann n'était qu'un illuminé, la mort de ses proches l'a profondément marqué ainsi que l'alcool. A son sujet, que voulez-vous? une petite torture? une mort camouflée en suicide? une exécution publique? Je crois qu'il mettra bientôt fin à ses jours par lui même. J'ai élucidé pourquoi il vous a fait part de ce complot. Il projettait de vous fixer un rendez vous dans un lieu secret pour vous en parler en privée, en un mot, une embuscade. Ils vous auraient ensuite sequestré et rançonné.

Quant à ce Hoebinden, je ne sais trop quoi en penser, il est sournois mais terriblement efficace et bien informé, très calculateur. Personellement, je m'en fis comme de la peste mais il peut aussi être d'un grand secours. Pourvu qu'il ne soit pas du côté de l'ennemi!

Je n'ai pas encore de nom à vous communiquer mais des agents performants creusent du côté des orgies sectaires.
Sale affaire, très mauvaise, je crains pour vous Sire. S'il vous arrivait malheur à vous ou à votre famille je ne m'en remettrais pas..."

A ces mots, le chancelier s'affalla sur un siège nonchallament. Sa nuit blanche ainsi que tous les tracas de ces derniers temps l'avaient épuisé.
Il dit alors dans un souffle: "Je suis à vos ordres Sire, fatigué mais à vos ordres."...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mer 5 Avr à 23:47

" Merci bien cher amis, votre travail est toujours aussi bonnifiant, allez dont vous reposer, demain, une rude journée nous attends..."

Le chancelier se leva et commença à se diriger vers la porte quand..

" Attendez cher Alexandre, pour Hoebinden, j'ai une idée, certe risquée, mais qui aura l'avantage de nous dire de quel coté est notre homme."

Je chancelier rétorqua:
"Je vous écoute sir, avec la plus grande attention"

"Ce projet restera entre nos quatre oreilles, personne d'autre ne devra ètre au courant, vous allez m'organisé une sortie en ville, ou je serez assez exposé à une attaque térroriste, vous direz à Hoebinden, que c'est une sortie officielle ( dc normalement quoi qu'il arrive les conspirateurs seront au courant sauf...), mais qui en faite ne le sera pas, dc si jamais il y a une fuite et qu'on tente de m'assasiner, on sera à quoi s'en tenir pour Hoebinden, vous direz aus soldats que ce n'est qu'un exercice parmis tent d'autre ils sauront dc qu'au dernier instant que ce n'est pas un exercice."

"Sir, je ne pense pas que cela soit sérieux, mais je soit me plier à votre volonté, soit, je m'occupe de cela des demains, puis-je disposer?"

"Oui faites, faites...Hum pour Hermann, faites se qu'il faut pour qu'il est aucun moyen de se suicider dans sa cellule ( gardien permanent, attaché aux pied et mains etc etc..) et faites le parler, pas de tortures qui l'endomagerai physiquement bien entendu...Sur ceux, je vous laisse allez vous reposez..."


D'un geste élégant le chancelier fit sa révérance, l'Empereur fit un mouvement de tète moins classieux mais non moins respectueux.

PS: pour la supercherie, on est bien d'accord qu'au final seul Hoebinden, moi et ferzen sont au courant, Hoebinden croyant que c'est officiel, si c'est un traite n'aura pas peur de se mouillé vut que NORMALEMENT, 1000 personne (avec les soldats dc) sont sensé ètre au courant. Wink
Dc je te laisse le soin de me dire si tu veut que Hoebinden vive ou crève Razz ++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Jeu 6 Avr à 18:32

"Bien sire", répondit Fersen, "je vais m'occuper de cela sur le champ. Mais il faudra des consignes de sécurités draconiennes au cas où... Je vais fous faire préparer une voiture blindée qui devra resister aux balles. Toux ces travaux seront effectués en secret par de hommes de confiance. Il faudra planifier l'itinéraire, des agents infiltrés seront présents un jour avant sur les points stratégiques. Que Dieu fasse que tout se passe bien!"

Sur ce, le chancelier disposa non sans avoir saluer son empereur puis gagna son cabinet de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave IV Adolphe

avatar

Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Complots   Jeu 6 Avr à 18:49

HRP: je te laisse t'occuper du sénars mnt pour savoir si il trahi ou pas.Quand tu auas posté le sénars conssernant la "supercherie", on poursuivra Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Jeu 13 Avr à 18:14

Après avoir déjeuné, l'empereur rejoignit son chancelier afin de débuter leur escapade pour confondre Hoebinden. Ce dernier les attendaient en faisant les cent pas dans la salle d'attente du palais. Le chancelier, avant de rejoindre Hoebinden glissa quelques mots à son souverain:
"Sire, j'ai préparé le parcours, il consistera en une balade de plaisir dans les rues de la ville. Notre trajet est soigneusement balisé et des agents de la garde personnelle sont en faction comme prévu. Je monterai avec vous dans une voiture spéciale. Nous bénéficierons d'une escorte normale afin de ne pas éveiller les soupçons. Hoebinden nous précédera à cheval soigneusement encadré par trois agents détachés à sa surveillance. J'espère que tout se passera bien..."

Après avoir salué Hoebinden qui les suivit, ils descendirent le péron et pénétrèrent dans la voiture spéciale. Le cortège s'ébranla et ils partirent à travers les rues de la ville. Le trajet se déroula comme prévu. Aucun incident ne fut à déplorer. L'empereur fut acclamé par la foule se trouvant sur le chemin, leur sentiment envers leur souverain étant attisé par la propagande mise en place.

A l'approche du palais, Hoebinden s'approcha de la fenêtre du roi avec un sourire narquois sur les lèvres.
"Alors sire, êtes vous convaincu oui...? Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous trahir oui...?"
A ces mots, le chancelier Fersen s'exclama: "Comment avez vous soupçonné ceci?"
"Mais très cher chancelier, c'est mon métier oui... C'est la mission que m'a confié Notre bien aimé Empereur oh oui... D'ailleurs j'aurais fait un bien piètre comploteur oui... si je mettais vendu aussi facilement oui... Je ne suis pas comme ce damné Hermann qui moisit actuellement dans une magnifique prison oui..,je peux vous assurez qu'il repense tous les jours au geste qu'il a commis oh ça oui.. il y pense..."
C'est alors qu'il pénètrèrent dans le palais. Un homme accouru à la voiture du roi d'un pas rapide, le regard perdu, il cria:

"Sire, sire votre fils... votre fils Sire..."
Fersen tonna: "Quoi le dauphin?"
"Sire votre fils, il a été enlevé, alors que vous étiez partis. C'est affreux..."

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Ka
Invité



MessageSujet: Re: Complots   Lun 8 Mai à 18:18

HRP: bon qu'est-ce qu'on fait pour le scénar là? ou on l'annule, ou on le continue en disant que l'empereur est mort d'une crise cardiaque en aprenant la nouvelle ( Laughing ), mais qu'il faut retrouver le dauphin car comme je l'ait dit dans la gazette ackord, il sera empereur à sa majorité...


Edit Alea: bien entendu, le scénario continue, je vais intervenir prochainement pour sa poursuite. Quant au dauphin, empereur à sa majorité... hum... les ravisseurs doivent se frotter les mains...
la suite au prochain épisode...


Edit: arrrgh... (^^) faut rapeller évidamment que le gouvernement cache cette histoire d'enlèvement à l'opinion public Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Lun 8 Mai à 22:48

Monsieur Hoebinden, dirigeant du bureau des services secrets suédois se présenta au nouvel empereur dès qu'il le pu. Il pénétra dans le cabinet de travail où le nouveau dirigeant travaillait depuis plusieurs heures d'arrache pied.

Ha, mon bon Fersen oui... Ou plutôt devrais-je dire, Gustave V oui... Mais dans mon coeur vous serez toujours le beau chancelier Fersen oui... Sans contester votre autorité sur le royaume bien au contraire oh oui...

Le petit homme s'approchait de plus en plus du bureau, ses bottes couinant sur le parquet. Son odeur fétide se répandait dans la pièce. Ses yeux d'un gris hypnothisant brillaient. Il s'assit alors dans un fauteuil sans y être inviter

Je n'ai pas chômé de mon côté. La mort de notre bon empereur feu Gustave quatrième du nom m'a fort attristé oh oui... Mais tous les hommes de caractères savent se reprendre oui? Mais assez de parlote oui, passons aux choses sérieuses oh oui... Je me rends compte de jour en jour que le complot a une ampleur particulièrement importante oui... La mort de l'empereur les a un peu dérouté, ce qui m'a permis de surprendre quelques communications que j'aurais pu laisser passer oui...

J'ai su tirer quelques informations oh oui...
A l'origine, le complot visait à détrôner l'empereur, un coup d'Etat oui... Les fomenteurs étaient en majorité des nobles en quête de pouvoir mais ils étaient appuyés par des étrangers oui... En vérité, vous pouvez admettre que les belles conquêtes de notre charmant empereur ont laissé quelques boudeurs oui... des mécontents oui... En effet, ce complot pourrait bien avoir une importance internationale oh oui... Mais laissons ce propos de côté car ce n'est pas pour l'instant le sujet le plus important oh oui.

L'enlèvement du dauphin aurait été un moyen de pression formidable sur l'empereur oui...
Savez vous que celui-ci a pris une importance inespérée pour les ravisseurs oui... Il est le futur empereur, cela pourrait leur donner un moyen plutôt sympatique pour avoir le pouvoir oui...

Simple supposition oui... bien que j'ai eu des echos de cette hypothèse oui... Pourriez vous imaginer un lavage de cerveau du dauphin qui serait asservi aux nobles usurpateurs oui... Celui-ci après plusieurs années d'embrigadement serait "rendu" à la nation et s'il montait sur le trône exécuterait toutes les volontés de ces vilains personnages oui... Cette hypothèse est un peu fantastique mais elle pourrait être envisageable oh oui hi hi hi...

C'est pourquoi il faut agir vite oui.. et pour cela je vais devoir sacrifier mes méthodes prudentes et risquer au péril de ma vie de le ramener oh oui...
Laisser moi trois jours pour que je débusque ces immondes batards oui... Dans trois jours je viendrais vous livrez dans ce même bureau un plan d'action que vous devrez suivre à la lettre oh oui... Il faudra que nous soyons seuls, il y a vraiment trop d'espions dans ce palais oh ça oui...


La face de rat d'Hoebinden était penché au dessus du bureau. L'empereur pouvait distinguer des dents jaunes aux tâches noires cachées derrière des moustaches grises en batailles. Le teint cireux de l'homme brillait à la lueur de la bougie. Il suait à grosses goutes.

Puis contrairement à l'étiquette, Hoebinden sortit sans demander son reste en lançant:
Je suis pressé oh oui... à plus tard mon cher Fersen oui...

....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mar 9 Mai à 18:13

Hoebinden pénétra dans le cabinet de Gustave V Aldophe trois jours après son dernier entretien. Les deux hommes étaient seuls à la demande du chef des services secrets.
L'impatience se lisait dans le regard du dirigeant de la Suède, le sort du dauphin se réglait aujourd'hui...



Bien bien bien mon cher Fersen. Bien dormi, frais et dispos oui?... Il va y avoir un peu d'action tantôt oh oui...

C'est ainsi que commença Hoebinden, cet homme était encore plus crasseux que jamais. Il puait la transpiration et la poussière. Surement n'avait il pas eu le temps de se laver ni de dormir ces trois derniers jours.

Commençons par le commencement, je ne vais pas jouer avec vos nerfs trop longtemps oui... J'ai retrouvé la trace du dauphin oui... Il se trouve à 30 km au nord de Stockholm sur la route d'Uppsala, caché dans une une forêt, la forêt d'Umkepping (invention de l'anim) qui exploitée pour son bois oui... Il se porte bien malgré le fait qu'il n'ai pas sa nourrice habituelle oui... Ce petit ne demande qu'à être secouru oui... Je me suis rendu là bas oui... Pour ne pas attiré l'attention, il n'y a pas des masses de gardes oui... Seulement une vingtaines de cerbères armés jusqu'au dents sensé surveiller le travail des bucherons oh oui... Ils se font passés pour des bucherons aux yeux de la population oui... pour plus de transparence si vous voyez ce que je veux dire oui...

Il faut que j'ai l'entière direction de l'opération oui... Nous allons opérer en douceur. Tout d'abord, je veux recruter des hommes en qui j'ai totalement confiance, des membres des services secrets et des soldats de votre garde personnelle: quinze de chaque oui... Je vous explique mon plan oui... Nous allons nous infiltrer progressivement. Une partie essayera de se faire embaucher comme bucherons, au mieux je pourrais caser cinq hommes qui pourront faire passer des armes dans leurs baraquements. Sachant que j'ai déjà fait "ami- ami" avec cinq autres ouvriers qui en échange de l'or promis sauront nous aider efficacement oui... Quinze autres seront des voyageurs qui arriveront peu avant la nuit ou nous opérerons oui... Ils logeront à l'auberge et se tiendront prêt à intervenir oui... Enfin je disséminerai les quinze autres dans la forêt par groupe de deux où ils seront extrèmement mobiles et discrets. Nous passerons à l'atttaque dans 7 jours le temps de nous laisser nous préparer oh oui... Priez Dieu que nous réussissions. Dans la nuit du sixième au septième jour envoyer donc de la cavalerie sur la grande route menant à Uppsala à notre rencontre pour qu'il nous récuppère oh oui...

Voilà pour le plan d'action, soyez discret oui... faîtes comme si de rien n'était oui... et n'oubliez pas la cavalerie oui...

Des questions Votre Altesse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Complots   Sam 13 Mai à 0:14

Je vous fais confiance Hoenbiden votre plan me semble excellent, je vous donnerai autant de crédits que vous le désirerez, ce dauphin est l'avenir de l'Empire et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour sauvegarder l'enfant de mon maître et ami. Vous avez donc carte blanche vous l'aurez compris. Je vais maintenant vous congédier mais sachez que votre ingéniosité sera grandement récompensée si vous réussissez.

L'homme sortit non sans effectuer une courbette maladroite

Une fois s'étant assuré que Hoenbiden était bien loin, l'Empereur fit sortir de l'ombre Lars Kaffersson, son plus fidèle agent, un homme au raisonnement glacial mais à l'intelligence et a la discrètion légendaire que seul sa fidèlité envers l'ancien Fersen égalait.

"Lars, je vais te charger de sélectionner les 15 hommes de la Garde, prend les plus fidèles, ceux qui ne risquent pas de trahir et arrange toi pour te faire enrôler dans l'équipe des futurs bucherons. Un cavalier de la Garde t'attendra tous les soirs à un point nommé pour que tu me remettes d'éventuels messages si tu remarques quelque chose de louche, pour tout t'avouer ce Hoenbiden me semble trop renseigné et trop confiant. Je compte sur ton efficacité Lars, cette mission est de loin la plus dure que tu aies jamais eu à remplir. Compris?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Sam 20 Mai à 23:56

Un coup de feu résonna dans la forêt d'Umkepping durant la nuit.

Le groupe commandé par Hoebinden était passé à l'attaque afin de libérer le dauphin. L'opération discrète s'était jusqu'à présent bien déroulé. Les agents avaient réussi à s'inflitrer dans le camps de bucheron où était détenu le futur empereur de la Suède et ils s'apprétaient à s'enfuir dans une nuit sans lune. Mais une patrouille avait croisé leur chemin et un cri quine put être camouflé de l'enfant les trahit...

Un coup de feu résonna.

Un des agents s'effondra comme une masse en émettant un léger cri. Déjà on entendait une rumeur dans tout le campement, d'autres coups de feu retentissaient...
"Lars, prenez le dauphin, oui... Portez le au palais par tous les moyens légaux ou non, notre avenir en dépend..." vociféra Hoebinden, les yeux brillant dans la nuit. "Prenez aussi dix hommes valides oui... dès que vous serez un peu sortit de ce merdier faites les partir dans une autre direction et filez sur Stockholm... Vite..." Puis il sortit un autre pistolet de sa ceinture et cria: "DIX HOMMES AVEC LARS, LE RESTE AVEC MOI, EN LIGNE, ALLONGES, FEU A VOLONTE, EXTERMINEZ UN MAX DE CES CONNARDS!!!!"

Les coups de feu résonnaient de partout.

Une ligne se forma rapidement, tint bon une dizaine de minutes puis le silence. Pas de traces d'Hoebinden dans les morts. 40 agents décédés dans l'attaque au camp de bucherons qui fut abandonné aussitôt par les conspirateurs, laissant les innocents bucherons tout ahuri.

Peu après, Lars Kaffersson se séparait du reste du groupe et filait dans la nuit noire par un itinéraire préalablement étudié droit sur Stockholm. Il avait récupérer le dauphin qui dormait entre ses bras mais ils n'étaient pas encore en lieu sûr.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Complots   Dim 21 Mai à 15:06

Avant de s'enfuir Lars eut le temps de remettre un message au cavalier de la Garde qui comme prévut l'attendait à un endroit précis, voici ce qu'il disait

"Avons récupéré le dauphin et fuyons vers Stockolm, rejoignez nous dès que possible sur la route entre Umkepping et la capitale"

Le message était arrivé dès le lendemain au palais impérial et l'Empereur avait réagi aussitôt

"Le 1er régiment de ligne se mettra en route dès que possible et aura ordre d'escorter les fuyards en toute sécurité jusqu'a Stockolm.
Le 2e régiment de ligne doit se mettre immédiatement en route vers Umkepping et anéantir le reste de ces monstres.
Le 1er régiment de cavaliers de la Garde aura ordre de rejoindre les agents survivants, de leur enlever le Dauphin et de l'amener aussi vite que possible jusqu'a son berceau"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Complots   Mer 24 Mai à 15:20

La garde de l'empereur a pu récupéré le dauphin sain et sauf.
Le camp de bucherons a été néttoyé. Il n'y a pas eu de prisonniers, les criminels ont soit été tués avant que la garde arrive soit se sont enfuis.

Aucune nouvelle d'Hoebinden.


Hrp: escusez moi pour la brieveté de ce message, mais je n'ai pas le temps de taper plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Complots   Jeu 25 Mai à 13:42

A ces nouvelles, Gustave-Adolphe éclata de joie et décréta aussitot ceci

Cette grande victoire sur la félonie des brigands sera fêté dans tout l'Empire et le retour du Dauphin fera l'objet de la convocation de la grande noblesse à Stockolm afin de célébrer la sauvegarde de la splendide lignée des Vasaa.

Le 1er régiment de cavalerie de la Garde a été assigné à la recherche assidue d'Hoenbiden sans qui la sauvegarde du dauphin n'eut pas été possible. Il sera décoré de la Croix des Vasaa dès que possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion] Combos autour des "Complots"
» CR 18/02/2014 Love Letter / Complots / Carson City
» Complots et prises de pouvoir.
» Limites de main, meule et complots.
» [laboratoire] cycler les complots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Les Etats :: Empire de Suède-
Sauter vers: