Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régiments des Armées - URGENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georges III
Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande
avatar

Nombre de messages : 694
Localisation : Londres, GB
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Régiments des Armées - URGENT   Dim 20 Nov à 18:50

Chers joueurs,

Afin de respecter les règles d'armées du jeu, je demande que chaque pays remplisse la fiche suivante et la poste dans son pays.

Ceci est pour montrer votre ordre-de-bataille et savoir où sont les dépôts de vos régiments. Copiez la fiche ci-dessous sur Excel pour faciliter votre tâche.



Je suis disponible pour toutes recherches ou renseignements. Si votre ODB n'est pas en règle, vous ne pourrez pas faire la guerre.

Amicalement,

Marc


Dernière édition par le Mar 3 Jan à 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leopold II
Empereur d'Autriche
avatar

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Régiments des Armées - URGENT   Dim 20 Nov à 18:58

Ceci est un peu contraignant, mais améliore la lisibilité et la compréhension au sujet de vos troupes, en permettant de voir leur nombre et leur emplacement en même temps.

Cela ne devrait pas trop poser de problème aux petits pays, qui ont peu de soldats, mais les grands pays dont je fais partie pourront nous demander de l'aide (appeller Marc aus ecours quoi Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges III
Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande
avatar

Nombre de messages : 694
Localisation : Londres, GB
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Régiments des Armées - URGENT   Dim 20 Nov à 19:00

Effectivement, je suis à votre disposition cher joueurs. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges III
Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande
avatar

Nombre de messages : 694
Localisation : Londres, GB
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Régiments des Armées - URGENT   Lun 21 Nov à 12:22

Bravo le Gênois cheers ....Il à bien compris comment faire. Si vous avez besoin d'un exemple de ce qu'il est attendu de vous, consulter les forums de la GB et de Gênes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges III
Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande
avatar

Nombre de messages : 694
Localisation : Londres, GB
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Régiments des Armées - URGENT   Mar 22 Nov à 16:53

Voici un petit guide, pour vous aidez:

L'ORGANISATION GENERALE DES ARMEES

I°/ L'INFANTERIE.
L'infanterie est déjà, et restera encore longtemps la "Reine des batailles". C'est autour d'elle que s'articule l'organisation de l'armée prise dans son ensemble.

C'est d'après sa puissance que l'on jugera de la puissance militaire de la nation. Elle peut seule gagner des batailles et exploiter le résultat ainsi acquis, ce que ne peuvent faire l'artillerie ou la cavalerie qui lui sont donc attachées pour augmenter son efficacité.

1°/ L'organisation.

A- Le bataillon.
L'unité tactique de base de l'époque est le bataillon. Il est normalement commandé par un "chef de bataillon".

Il est constitué de compagnies, variables en nombre et en composition selon le pays et le type d'infanterie. Le plus souvent 4 à 10 compagnies constituent le bataillon.

La compagnie comprend de 50 à 200 hommes selon les nations. L'on voit donc qu'un bataillon peut compter de 200 à 2000 hommes selon les nations et selon les époques.

Un bataillon est donc composé de plusieurs compagnies, et parmi celle-ci, il se trouve fréquemment des compagnies différenciées que l'on appelle compagnies d'élite, au nombre d'une ou deux.

La compagnie d'élite la plus fréquente, est la compagnie de grenadiers. Ce sont des fantassins à la stature et à l'expérience au combat supérieures à la moyenne, et qui apportent au reste du bataillon leur appui physique et surtout moral. Ils portent toujours des pièces d'uniforme permettant de les distinguer.

L'autre compagnie d'élite que l'on peut aussi trouver au sein des bataillons est la compagnie légère. Elle porte différents noms selon les pays et l'on peut citer sans être exhaustif, les termes de voltigeurs, tirailleurs, chasseurs, traduits dans les différents langages.

Ces sont des hommes choisis pour leur agilité et particulièrement entraînés au tir, avec des armes souvent de meilleure qualité que le reste de la troupe, et au combat en formation diffuse, c'est à dire en tirailleurs. Eux aussi sont toujours reconnaissables par certains aspects de leur tenue.

Le "gros" du bataillon est constitué des compagnies dites du centre, formés d'hommes du rang sans compétence particulière. C'est la masse des conscrits formés, parfois très sommairement, à la manoeuvre en ordre serré, au tir de salve et au combat à la baïonnette. Elles sont appelées compagnies du centre parce que dans toutes les armées, lorsque le bataillon est déployé en ligne, la compagnie de grenadiers occupe la droite du bataillon, et la compagnie légère, si elle existe, la gauche.

B- Le régiment.
Le régiment est surtout une entité administrative mais qui n'a pas grande signification sur le champ de bataille. Il est normalement commandé par un colonel.

Il est constitué de un ou plusieurs bataillons de guerre, c'est à dire utilisés en campagne, le chiffre le plus élevé rencontré est de cinq bataillons pour un régiment.

Chaque régiment à un dépôt qui est chargé de la réception et de la formation des recrues au bénéfice des bataillons de guerre.

Il est fréquent qu'un régiment ait au même moment plusieurs de ses bataillons disséminés sur plusieurs théâtres d'opérations à travers le monde.

II°/ LA CAVALERIE.

La cavalerie est l'arme noble. Elle jouit d'un prestige énorme et les actions d'éclat qui émaillent son histoire au cours des guerres napoléoniennes sont entrées dans la légende.

La période voit les rôles de la cavalerie se diversifier et se spécialiser. Ainsi, elle n'est plus confinée aux seules tâches d'éclairage, de reconnaissance, de poursuite, mais elle devient en outre une arme de mêlée redoutable.

Ses techniques se sont affinées de manière spectaculaire par rapport aux siècles qui ont précédé et son organisation plus rigoureuse en on fait les compléments quasi indispensables de l'infanterie.

1°/ L'organisation.

A- L'escadron.
Il est le pendant du bataillon d'infanterie, et c'est donc l'unité tactique de base.

Il est constitué généralement de deux compagnies elles mêmes formées de deux pelotons. Il comprend, selon les nations et les périodes, de 50 à 300 hommes.

Il est commandé par un chef d'escadron (commandant).

B- Le régiment.
Le régiment de cavalerie est constitué selon les nations et les périodes de 2 à 10 escadrons. Il est commandé par un colonel.

III°/ L'ARTILLERIE.

L'artillerie à l'époque napoléonienne est l'arme savante. Aussi rustiques que puissent paraître aujourd'hui les matériels et principes d'utilisation de cette arme, elle n'en nécessite pas moins de personnels hautement qualifiés, et la théorie défaillante doit être supplée par une longue expérience sur le terrain.

On ne peut devenir un bon artilleur uniquement en étudiant dans les livres, car il faut avoir en plus manoeuvré, pointé, tiré maintes et maintes fois pour maîtriser en partie l'inefficacité relative des matériels.

1°/ L'organisation.

A- L'artillerie régimentaire.
C'est à l'époque qui nous intéresse une formation en voie de disparition. Seules quelques rares nations l'emploient encore au début du XIXème siècle, et plus personne lors de la chute de l'aigle.

Elle consiste à doter les régiments d'infanterie d'un ou deux canons de petit calibre afin de leur conférer un surplus de puissance de feu.

Les problèmes d'harmonisation des manoeuvres entre des armes très différentes, et surtout la prise de conscience de ce que l'artillerie utilisée en masse est bien plus "payante" conduisent à son abandon.

B- La batterie.
C'est l'unité de base pour la manoeuvre. Elle est souvent appelée compagnie d'artillerie et correspond d'ailleurs administrativement à son équivalent de l'infanterie.

Elle comprend, selon le pays et l'époque, de quatre à douze pièces.

Les batteries sont généralement attachées à des formations au moins du niveau de la brigade, souvent il existe une batterie de réserve divisionnaire, la plupart du temps d'un calibre supérieur, et le corps d'armée à toujours, en théorie, son parc de réserve.

Il est fréquent que sur un champ de bataille, plusieurs batteries soient réunies pour constituer une "grande batterie" dont la puissance de feu fera la décision, espère-t-on, en un lieu ou moment critique.

C- Le bataillon d'artillerie.
Ce n'est qu'une entité administrative n'ayant aucune application sur le terrain. Il peut comprendre de deux à x compagnies.

D- Le régiment d'artillerie.
Lui aussi n'est qu'une entité administrative pouvant regrouper plusieurs bataillons.

PS. J'ai oublié la colonne 'Escadrons' dans le fiché, veuillez l'ajouter SVP. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régiments des Armées - URGENT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régiments des Armées - URGENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée des Indes de Britannia (Fianosther)
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» mon armée de slaanesh 3500 pts terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Forum des joueurs-
Sauter vers: