Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Débarquement de Corse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Dim 12 Mar à 23:40

... La foule, constituée de guerriers corses, fusils à l'épaule et couteaux à la ceinture était muette devant les paroles du vénitiens. Soudain, le maire d'Ajaccio, fidèle parmis les fidèles de Paoli, pris la parole.

"Chers amis, vos propositions méritent considérations, mais pourquoi ne pas les présenter directement à Paoli et au grand conseil corse. Lui seul peut délibérer pour de telles décisions. Pourquoi ne viendriez vous pas présenter vos requêtes directement à ces représentants, nous vous garantissons une escorte et un sauf conduit jusqu'à eux. Pendant ce temps, nous saurons nous occuper convenablement des marins qui resteront au port. Si vous le voulez bien nous partirons dans deux heures dans un lieu tenu secret. Nous devrons, veuillez nous en excuser, vous bander les yeux afin de préserver notre sauvegarde mais sachez que dès votre arrivée, vous serez traités avec tous les égards dus à votre rangs, chers frères vénitiens."

Après avoir accepté de suivre les Corses, la délégation vénitienne fut mené devant Paoli, dans la montagne.
Le village dont le nom est tenu secret grouillait d'activité. De nombreux citadins des villes évacuées y séjournaient.
La délégation fut présentée à l'assemblée corse présidée par Paoli, dont le visage était creusé par la fatigue de ces derniers jours.
Paoli prit la parole: "Frères, voici, une délégation venue tout droit de Venise, nous leurs laissons la parole afin d'entendre leurs requêtes. Sachez être brefs et directs et tout ce passera bien"

Concentrée, la noble assemblée s'apprête à entendre les Venitiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Dim 12 Mar à 23:41

Dans le même temps, des émissaires de Paoli se sont présentés sans arme au camps des Portugais afin d'engager des pourparlers concernant leur départ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XVIII
Roi de France
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Château de Versailles
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Lun 13 Mar à 0:46

C'est alors qu'arriva une lettre en provenance de France, portant les armes de Louis XVIII


Au Général Paoli, chef des indépandantistes.


Général,

La réponse que vous me faites au nom du Peuple Corse, je ne puis que la déplorer. Je reste en effet persuadé que cette solution vous isolera sur le continent plus qu'elle ne vous profitera à long terme.

Vous me prétendez des vues belliqueuses sur l'île. C'est mal connaître votre ancien Roi, qui ne souhaite pas que soit inutilement versé le sang de son Peuple dans une guerre fratricide. Car vous me promettez l'horreur sur l'île si j'y débarque mes fils, or c'est le bonheur que j'ai promis au Peuple de France, ainsi qu'au Peuple de Corse.

Et cette France que je m'évertue à relever, ne peut se permettre de saigner à blanc son armée pour un territoire qui n'a que trop peu montré son attachement à la Couronne que je porte depuis ce fameux 15 mai 1768, date à laquelle nos destins devinrent un.
La signature du Traité de Versailles entérinant la convention de Compiègne fut le résultat d'une guerre longue et couteuse en vies humaines. La Corse, aussi belle soit-elle, ne mérite pas qu'un nouveau sacrifice soit demandé aux familles françaises. Celles-ci ont versé un lourd tribut pour cette île une première fois, je ne le leur ferai pas verser une seconde.

Ainsi donc, la vacance du pouvoir provoquée par mon frère Charles a mis fin en l'espace de quelques semaines au doux rêve formulé par mon grand père Louis XV d'une Corse française... Temporairement...

Corses de France! Français de Corse! Je vous fais mes adieux, mais je veillerai à vous rappeler quotidiennement l'erreur qui est vôtre, en refusant la main que je vous aie tendue avec confiance!

Non pas que je souhaite nuire à l'avenir, par quelque action malveillante, au bonheur de l'île. Simplement je reste persuadé que le jour prochain viendra où la Corse, tournant à nouveau son regard vers le bras de mer qui la sépare de la France, verra le fruit des prodiges que j'y aurai accompli, et, reconnaissant alors sa méprise, saura à nouveau m'appeler à son chevet pour se jeter dans mes bras protecteurs.

Ce jour la sera le plus éclatant de mon Règne! Quel joie en effet, que de voir un Père et ses fils égarés par l'aveuglement de la liberté se retrouver après tant d'années de séparation!

Oui, ce jour sera le plus accompli de mon existence, car il enseignera alors aux générations futures combien grande peut être la miséricorde d'un Roi pour son Peuple.

Enfin, ce jour sera le plus beau, car c'est la Corse, d'elle-même, qui viendra à moi.

Louis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Lun 13 Mar à 21:00

Dès la réception de la lettre, Paoli rédigea une réponse de sa main.

Monsieur,
Votre sagesse est grande puisque vous acceptez notre indépendance. Les rumeurs vous concernant sont donc véridiques, la France a retrouvé un roi digne de ce nom, tant mieux pour elle. Nous allons mener nos affaires mais ne comptez pas trop sur un éventuel appel au secours, la Corse s'est se débrouiller seule et il semblerait que nous ayons trouvé de nouveaux protecteurs.
A bientôt dans un autre contexte.
P. Paoli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo Renier
Doge de Venise
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 29
Localisation : Venise
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Lun 13 Mar à 22:48

Après la lettre écrite, Paoli s'excuse auprès de la déléguation vénitienne pour l'attente. Celle-ci, avec un sourire, lui fait comprendre qu'il n'y a pas de problème.

Puis, les hommes s'installent et les Corses invitent Morosini à leur exposer ses propositions.

Alors l'amiral de la Sérénissime commença son plaidoyer pour le protectorat:


"Fiers Corses,

Nous sommes venus vous proposer un marché qui je crois est digne de confiance.

Après avoir appris vos activités contre les envahisseurs portugais, nous avons commencé à nous préparer. Mais nous ne pouvions venir de suite, votre territoire étant alors territoire français. Puis, suite à votre indépendance glorieusement menée, et suite aux menaces et dangers que votre autonomie vous imposait, nous avons pensé que nous pourrins alors venir vous proposer notre aide.

Alors, nous voici, venus vous proposer le marché dont nous parlons depuis le début.

Ce marché, cette proposition, c'est la suivante : vous vous mettez sous notre protectorat, devenant ainsi une province de la République; mais vous garderez votre assemblée, vous, Fier Paoli, vous resterez le Chef des Corses, vos lois, vous les voterez, vos policiers, vous les choisirez, vos jugements, vous les renderez.
Vous serez autonomes; notre protectorat sur vous sera seulement l'obligation pour vous d'arborer au côté du drapeau à Tête de Maure la pavillon de Saint-Marc, ainsi que de nous laissez gérer l'administration et les commandes d'infrastructures, et enfin de nous laisser utiliser les productions en excès de votre île pour
notre commerce.

Alors, je crois que notre proposition est honorable, d'autant plus qu'elle vous permettera de ne plus avoir à craindre des attaques de puissances étrangères.
"

_________________
PAOLO RENIER
Doge de Venise,
Consul

"Si belle qu'elle supporte l'admiration des sots."
ADMINISTRATEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro IV

avatar

Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 14 Mar à 2:19

Les forces Portugaises invitent les Vénitiens à regagner le large sous peine d'emprisonnement. Les messagers du Roi de France sont emprisonnés. Le gouverneur Portugais appelle Pascal Paoli à le rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 14 Mar à 20:11

Les sourcils froncés, Paoli écouta avec une extrème concentration les propositions vénitiennes. Quand leur discours s'écheva, il se leva en jetant un regard à l'assemblée des Corses réunies derrière lui. Se tournant alors vers les Vénitiens, il prit la parole:

"Bien, vos propositions nous intéressent, nous étions en train de débattre de notre devenir et vous arrivez à point nommé. Nous estimons les Vénitiens qui ont toujours été proches de nous.
Le protectorat est sûrement très intéressant, et toutes vos propositions semblent honnêtes. Si vous acceptez de nous laissé un droit de regards de discussions sur les mesure que vous prendrez en Corse, il me semble qu'il serait bon de les accepter..."

Se retournant vers ses concitoyens Paoli reçu l'approbation générale de l'Assemblée. Les Corses acceptent le protectorat. Paoli est prêt à partir pour Venise avec les frégates afin de le signer et de mettre au point certains détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 14 Mar à 20:22

Une lettre de Paoli arrive chez les Portugais:

Messieurs,
Je suis actuellement indisponible pour discuter avec vous néanmoins, il me semble que des émissaires en qui j'ai toute confiance se sont présentés à vous il y a peu réclame d'être entendu. Vous pourrez palabrez avec eux à votre guise.
Toutefois, laissez moi vous dire une chose. La Corse n'accepte plus votre présence sur notre territoire, sachez qu'elle est prête à vous attaquer à tout moment, aussi un bon conseil: repartez d'où vous venez. Nous vous offrons le ravitaillement nécessaire pour reprendre la mer. Alors n'attendez pas que notre colère explose.
D'autre part, je vous prie de relacher immédiatement les Français que vous avez emprisonnés. De plus si vous inquiétez les Vénitiens qui ont débarqués, vous saurez signés vos arrêts de morts. Repartez au plus vite, c'est ce que nos émissaires vous diront dès que vous aurez daigné les recevoir. N'allez pas imaginer que vous mettrez la Corse dans votre poche alors qu'elle vient de s'affranchir des Français.
Suivez mes conseils, le dernier homme qui ne l'a pas fait dort avec une plaque de marbre gravée REQUIEM IN PACE sur le ventre...
P. Paoli"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro IV

avatar

Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 14 Mar à 20:45

Monsieur,

Nous ne tolérons votre ton alors que nous vous offrons une indépendance. La vénitie n'avait rien à faire en Corse et à acosté sans demander aucune permission. Nous trouvons surpenant dailleurs la venue des Vénitiens pour des négociations non encore abouties et secrètes qui se déroulent à Madrid. La république sérénissime de Venise ferait bien de s'occuper de ses affaires. Quand à vous Monsieur, si votre ton ne change pas il se pourrait bien que nous envisagions malgré tou de rester et pour arranger nos problème faire venir dans vos villages la main d'oeuvre désoeuvrée de Lisbonnes.

C'est pourquoi, Monsieur, je pense que nous devons être raisonnable et ne pas commencer par agresser ou sous-entendre des actes belliqueux.

Je vous pris donc de choisir le lieu qui vous plaira afin d'écouter nos offres.

Bien à vous Monsieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Lun 20 Mar à 21:01

Des coups de feu ont retenti en Corse aujourd'hui.
Une troupe de 10 Portugais a été pris en embuscade dans une rue et a été massacrée à bout portant. Un seul a réchapé, après lui avoir coupé les oreilles, ce dernier a été renvoyé dans le camps portugais porteur d'une lettre.

Citation :
Portugais, nous avons pu tolérer votre présence jusqu'à maintenant. Désormais, l'ordre est donné de vous harceler jusqu'à ce que vous quittiez l'île.

Plus tard dans la journée des tirs ont visé le camps retanché.
Ce sont pas moins de 1 000 hommes armés jusqu'au dents qui cernent le camps. Protégés par les murs des maisons qui sont depuis un certain temps inhabitées, ils ont établis des barricades afin de stopper la progression d'une éventuelle armée sortante. On sussure que la ville a été piégée, c'est à dire que des bombes sont prêtes à exploser à de nombreux coins de rues et que dans les maisons attendent des francs tireurs prêts à payer de leur vie pour combattre l'ennemie. Les routes qui mênent au camps sont contrôlés par les Corses qui ont abattu toute résistance éventuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Dim 2 Avr à 19:43

Une lettre a été apporté au camps portugais, l'envellope était décorée d'une tête de Maure:

Messieurs,
Votre présence en Corse est de trop vous le savez. N'espérez rien de la Corse, elle n'est pas à vous, alors je réhitère mes ordres. Partez de la Corse! Déguerpissez sans condition! Votre pays à été ruiné et vous ne faîtes que l'affaiblir en restant en Corse. Rentrez chez vous, nous sommes las de votre présence qui entrave notre liberté. Me suis-je bien fait comprendre? Nous voulons voir votre départ dans les deux semaines à venir!
Vous n'avez rien à espèrer de cette île.
Allez vous en!
P. Paoli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo Renier
Doge de Venise
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 29
Localisation : Venise
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Lun 10 Avr à 14:11

LA CORSE EST D2SORAMIS SOUS PROTECTORAT VENITIEN>>>TERRITOIRE DE VENISE; LES PORTUGAIS SONT PARTIS, MORTS OU NIMPORTE QUOI. VOILA, FIN DE L'HISTOIRE. IL NE RESTE PLUS QU'UN TRAITE DE RP A SIGNER ENTRE ALEA ET MOI ET LA CREATION APRES D'UN POST IT CHEZ MOI POUR LES AFFAIRES CORSES.

_________________
PAOLO RENIER
Doge de Venise,
Consul

"Si belle qu'elle supporte l'admiration des sots."
ADMINISTRATEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 11 Avr à 20:02

Résumé pour l'affaire corse:

le Portugal pour cause de non jeux est retiré de la Corse.
IL N'Y A PLUS DE PRESENCE PORTUGAISE EN CORSE

la Corse va négocier un traité avec Venise pour qu'elle devienne son protectorat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 11 Avr à 20:07

Paoli prit la parole à l'assemblée corse où se trouvait également la délégation vénitienne:

"Messieurs les Véntiens, mes amis, il est grand temps de signer un traité pour régler cette affaire de protectorat et nous laisser finir notre vie paisiblement. Nous avons déjà discuté des conditions, nous vous proposons de rédiger un traité qui sera examiner par cette assemblée afin de régler définitivement la question."

A ces mots, Paoli retourna s'asseoir à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo Renier
Doge de Venise
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 29
Localisation : Venise
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 18 Avr à 18:17

Après de longues discussions et un tour de l'île fait par l'Amiral, accompagné de Paoli, pour convaincre tous les représentants indépendantistes corses, un traité est proposé par la délégation vénitienne :


Citation :
Traité d'Ajjaccio instituant un protectorat vénitien sur la Corse

ART 1 : Le présent traité établit un protectorat de Venise sur la Corse. La République de Venise se porte garante de l'intégrité du teritoire corse et du bien-être de sa population; en contre-partie, elle sera maîtresse quant aux décisions en matière de commerce, de diplomatie, d'infrastructures; Les impôts et la production corses seront à la disposition des autorités vénitiennes.

ART 2 : La police, la justice et l'éducation restent au pouvoir corse.

ART 3 : Un gouvernement corse sera institué, sur le modèle vénitien. La Corse adoptera une constitution propre et rédigée par ses soins. Venise n'a pas de droit de regard dans les affaires propres au gouvernement corse.

ART 4 : Un Bureau des Affaires Corses sera mis en place à Venise. Des correspondants du gouvernement corse y déposeront les demandes, requêtes, plaintes et doléances de ce dernier.

ART 5 : Venise ne recrutera pas de soldats ni de marins, de force, parmi les Corses. L'île pourra cependant se voir dotée de troupes de la République.

ART 6 : Si des articles du présent traité posent problème aprèes la signature de celui-ci, les gouvernements corse et vénitien peuvent organiser une rencontre de délégués plénipotentiaires pour que soient discutés les points génants. La suppression, l'ajout et la modification d'un article sont envisageables.

Les vénitiens attendent la réponse corse...

_________________
PAOLO RENIER
Doge de Venise,
Consul

"Si belle qu'elle supporte l'admiration des sots."
ADMINISTRATEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Jacta Est
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : En chaque atome, l'Olympe
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   Mar 25 Avr à 19:20

Ce traité a été approuvé par l'assemblée corse à une large unanimité. Les Corses espérent que les Vénitiens se montreront raisonable quant à leurs décisions et que l'île vivra prospère et calme pendant longtemps.

Hrp: il ne reste plus qu'à signer ce traité dans la rubrique correspondante et de le mettre en place et l'affaire corse sera terminée.Hrp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débarquement de Corse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débarquement de Corse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cerfs de Corse (7) VS Faucons de Normandie (2)
» Blog pour expulser le seul gitan de Corse : wade2a
» Problèmes avec les appareils de débarquement
» Avant le débarquement de Normandie...
» Liste Nain pour le tournoi un Corse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Anciennes Guerres :: Guerre du Portugal-
Sauter vers: