Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille de Bar le Duc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume V

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : paris 12
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Bataille de Bar le Duc   Ven 3 Fév à 0:04

ici s affronte aujourd hui les troupes de la 1ere armée Neerlandaise du major general von Tebra, avec la 1ere armée continental Danoise, contre la garde royale Française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince d'Orange

avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Bataille de Bar le Duc   Lun 13 Fév à 4:12

Voici l ordre de bataille français (jouer par msn):


Commandant:Général Luckner

1er Régiment d'Infanterie de la Garde
2ème Régiment d'Infanterie de la Garde

1er Régiment de Cavalerie de la Garde
2ème Régiment de Cavalerie de la Garde


Total des effectifs français: 4000 fantassins de la garde; 2400 cavaliers de la garde


Ordre de batille Neerlando-Danois:
Commandant: Major-General Von Tebra




1ere division:
_1ere brigade:
-1er regiment d infanterie de ligne (2 bataillons)
-1er regiment d infanterie legere (2 bataillons)
-1er rgt de grenadier: 2eme bataillon
_2eme brigade:
-1er rgt d infanterie de ligne (3eme et 4eme bataillons)
-1er rgt d infanterie legere

2eme division:
_1ere brigade:
-2eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-2eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons
-1er rgt de grenadier: 2er bataillon
_2eme brigade:
-2eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-2eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons

3eme division:
_1ere brigade:
-3eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-3eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons
_2eme brigade:
-3eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-3eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons

4eme division:
_1ere brigade:
-4eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-4eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons
_2eme brigade:
-4eme rgt d infanterie de ligne : 2 bataillons
-4eme rgt d infanterie legere : 2 bataillons

5eme division:
-1er rgt de chasseur a cheval: 1er bataillon
-1er regt de lancier: 1er bataillon
-1er regt de dragons legers: 3eme et 4eme bataillons


2eme regt d artillerie a pieds: 1er cie;2eme cie;3eme cie;4eme cie
1er rgt d artillerie a chaval: 2eme cie


1er Armée continentale (Danoise)


45ers bataillons dinfanterie legere
25ers bataillons d'infanterie de ligne
6 bataillons d'infanterie de la garde
10 bataillons de dragons
4 bataillons de cavalerie lourde
5 bataillons dartillerie a cheval
10 bataillons dartillerie a pieds

Total des effectifs Neerlando-Danois: 30.500 Jagers; 20.500 fantassins de lignes; 500 grenadiers; 3000 gardes Danois; 3000 dragons Danois; 1200 cuirassiers Danois; 1200 cavaliers legers Neerlandais; 48 canons de 6 livres; 120 canons de 12 livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince d'Orange

avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Bataille de Bar le Duc   Lun 13 Fév à 5:01

Resumer de la bataille (jouer via msn):


A 7h du matin voyant le mauvais temps qui s annonçait, et presser d en finir, le Major-General Von Tebra ordonnade faire fomer la ligne de bataille selon un plan bien precis:

Tout d abord, la premiere ligne etait formée des 4rgs de Jagers Neerlandais et des 4 premiers bataillons de Jagers Danois placé en tirailleurs.
Derriere eux, a 25m, se trouvait l ensemble des troupes de lignes des armées coalisées, leur lignes en formation conventionnel sur 3 rangs.
Le bataillon de grenadiers Neerlandais etait placé au centre du dispositif de cette ligne.
les 41 derniers bataillons de Jagers Danois se formerent en lignes juste derriere cette ligne afin d oddrir un soutien dans les flancs et pour pouvoir former des carrés pleins en cas de charge de la cavalerie française.
les 5 batteries d artilleries a cheval s est disposé a intervalle regulier pretent a faire mouvement pour se placer a 400m des troupes françaises.
Juste Derriere a 100m de la 3emem ligne et sur le flanc gauche de l armée se trouve la garde Danoise placé en ligne et devant servir de reserve si il se cré une breche.
La cavalerie legere est diposé juste derriere le centre de la 3eme ligne de tel maniere a pouvoir contre chargé en casde charge de la cavalerie française.
la cavalerie lourde et les dragons se trouvent dispatché un peu partou en arriere d ela 3eme ligne.
les 120 canons de 12 livres sont placé sur toute les heuteurs, dans un rayon de 1 km de la premiere ligne de front française.


Les troupes françaises sont quant a elles, former sur deux lignes, presentant 1 regiment de fornt, soit 4 bataillon et un peu plus loin derriere, a quelques mettres, les 4 autres batillons.
La cavalerie de la garde c est diposé par regiment, sur les flancs arrieres respectivement, gauche et droit.



La bataille debuta sur les coups precis de 7 heures du matin par des vents violents, et une legre brume permettant encore de distingué l ensemble des armées. Le temps allait a la pluie. Les 120 canons coalisées se mirent a pilonner la premiere ligne des troupes françaises, pendant que l artilleie a cheval avait commencer son approche, jusqu a 400m, et que la 1ere lignes composés de Jagers etait parti commencé ses tirs, devastateurs qui desorganisat une bonne partie de la 1ere ligne française. les pertes françaises se chiffres deja au bout de 30 mn de combats a 400 morts et presque autant de blesser, pour a peine 100 morts et blesses dans les rangs coalisés.
L ensemble des lignes Neerlando Danoises continu son avancé.
Pour permettre de se reorganiser, la cavalerie de la garde française, tente de charger, la 1ere ligne de Jagers, qui a sa vu, se replis immediatement derriere la 3eme ligne, ou se met a plat ventre pour eviter les coups de sabres, mais malgré tout il y a des pertes.
Pour emettre une riposte puissante, l infanterie de ligne coalisé ouvre un feu nourrit, sur la cavalerie de la garde, et la force a se replié loin derriere sa 2eme ligne.
Un echange de tire s opere alors en tre les deux infanteries, pendant que les flancs gauches et droits tente d encercléles lignes françaises. Pour eviter le desastre, la 2eme ligne Française va immediatement se porter aux devants du danger.
Celle ci force deux bataillons coalisé a reculé, mais se voit immediatement forcé de reculer par le sur nombre des troupes coalisés.
L artillerie coalisé creant de larges troués dans les rangs de la garde, creant ainsi une panique, plus les tires nourris des fantassins de lignes, et des jagers, qui engendre une desoragnisation quasi complete dans les rangs français.
Meme si la garde française tente de resister a la ousser ennei, elle est submerger par le nombre des coaliser, et est bientot prise prise a l equerre, et donc aglutiné a elle meme, on ne distingue plus le batillons,ni les regiments, on peut observer deja des fuyards quitter le champ de batille en criant sauf qui peut. le commandant française au plein mileu de ses troupes, appel a une derniere charge de sa cavalerie fortement reduitepour permettre a son armée de quiter les champ de batille en sauvant un maximum de troupes.
Voyant les l inexistances des lignes françasies, et pour porter le coup de grace, c est sous un debut de pluis fine, aux alentours de 8h15, que le Major-General Von Tebra ordonne la charge de l aensemble de la cavlerie sur le troupeau que compose la garde française qui tente de fuir.
Les cuirassiers chargent les premiers, suivi de pret par les chasseurs, et les lanciers, les dragons ot devié leur charge sur la cavaleie dela garde française.
Le choc des cuirassiers Danois et de la cavalerie legere Neerlandaise, sur les troupes françaises, est abominable, on peut parler d un veritable boucherie, les troupes frnaçaises ne peuvent meme plus fuir, le commandant français perd lui meme la vie.
des centaines de prisonniers sont fait et ceux qui ont pu fuir sont rapidement rattraper par la cavalerie coalisé.
Le choc entre les dragons coalisés, et la cavaleire française, entraine un combat a mort, qui aboutit a la fuite d ela cavalerie française.
A 9h15 tout est terminé, la garde française n existe plus!


Ttal des pertes:
france: 2300 morts, et 900 blessés. 550 prisonniers
Coalition: 200 morts Danois, 300 blessés Danois
300 morts Neerlandais, 300 blessés Neerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Bar le Duc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Bar le Duc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artillerie durant la bataille des Ardennes (1944)
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Bataille à la Couronne de Glace [Récit à compléter]
» Bataille en Albion
» Vente de soeurs de bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Anciennes Guerres :: Guerre de la Coaliton d'Orange-
Sauter vers: