Gloire Impériale

‘Gloire Impériale’ est un jeu qui essaye de recréer l’interaction des diverses nations du monde pendant la période de 1780-1820.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La prise de Ceuta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:05

L'escadre suèdoise arriva devant Ceuta avec 19800 fiers espagnols dans ses cales. La ville ne devait pas contenir énormément d'hommes étant donné que le gros de l'armée Marocaine se trouvait au sud de Tanger.

La flotte débarqua les hommes, elle était disposée de flanc, prêtes à faire feu.

En peu de temps l'armée de Catalogne était sur la terre ferme et les sapeurs commençèrent à établir des fortifications sommaires, l'infanterie de ligne, 8000 hommes étaient disposée en ligne devant le campement prête à agir, le reste de l'infanterie (7000 hommes) participait aux consolidations du campement.

L'artillerie (110 canons) était disposée devant l'infanterie de ligne et la cavalerie sur les flancs légèrement en retrait.

6 frégates étaient reparties pour Tanger afin d'assurer le ravitaillement de l'armée.

Les 30 vaisseaux suèdois restant, une fois l'armée disposée (ce qui prit tout un après midi) commençat à faire feu sur la ville de Ceuta, les boulets démolissaient les maisons les unes après les autres et des cris de désespoir se faisaient entendre.

Les quelques défenseurs de Ceuta allaient bientôt réagir et l'armée espagnole était prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:21

Il plu sur la ville de Ceuta, presque sans défence, des déluges de feu qui détruirent sans mal les habitations peu solides des arabes. Les habitants vécurent une véritable enfer.

Les soldats espagnoles, aprés l'evênement de Tanger, étaient bouillant de rage et s'était pris d'une énorme haine contre ces lâches arabes. Aucune pause, aucun répit, des milliers de boulets tombèrent dans la ville. Les quelques tireurs embusqués sur les remparts ne firent que trés peu de dégats, ils ne possédaient aucune artillerie.

Les portes de la ville s'ouvrirent au bout d'une heure. Des cavaliers vétus tout d'or et d'argent, armés de fusils, apparurent. Ils n'étaient pas nombreux, une vingtaine.

Ces derniers, au plus grand étonnement des soldats Espagnoles, se mirent à charger dans leur direction en poussant des cris indéchiffrables. Arrivés à porter, les soldats du roy répliquérent sans tarder d'une salve qui achevèrent les fanatiques sans qu'ils n'euent touchés une une seule cible.

Un drapeau blanc s'elleva des remparts. Ceuta venait de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:24

Le feu venant des navires cessa aussitôt

Le maréchal Alvaro Fernandez-Vega envoya immédiatement le corps de médecins s'occuper de ces cavaliers si braves afin d'en sauver les rares blessés. les chevaux encore vivants furent soignés et gardés.

Un hussard espagnol s'avança vers la ville et jeta un message écrit en arabe demandant à la haute administration de la ville de venir pourparler sur la plage avec les dignitaires espagnols et suèdois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:30

Un homme, la peau extrêmement mate et sale, à pied, se diriga vers le camps Espagnole en brandissant un drapeau blanc.

Il s'arrêta à plusieurs métres du maréchal, à une distance juste assez proche pour se faire entendre. Alors il prit la parole en arabe, bien que le maréchal ne comprenait pas l'arabe, il reconnu dans la voix de l'homme un ton insolant et haineux.

"La haute administration" l'homme ria nerveusement "il n'y a plus personne ici, si ce n'est des pauvres paysans comme moi, des femmes et des enfants. Les fonctionnaire ont fuis la ville, avec l'armée en garnison."
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:32

Le Maréchal, avec l'aide d'un interlocuteur venu de Tanger, s'exprima en ces mots.
"Quel est donc l'homme le plus respecté dans cette ville qui soit resté là et avec qui je pourrai m'entretenir de l'avenir de cette cité qui vous concerne tous"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:35

"L'homme le plus respecté de cette ville qui soit resté ou encore vivant est devant vous."

L'homme crâcha par terre et essuya les cendres qui s'étaient déposés sur son épaule.

"Par Allah, sachez que vous n'êtes pas les bien venus ici, comme ailleurs dans le pays. "
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:41

Un hussard partit alors au grand galop et attrapa le manant, il le traina par terre jusqu'au maréchal, sa grenaille pointé sur la tempe du maghrébin.

"Ecoute moi, tu vas parler avec un peu plus de respect à tes nouveaux maîtres, nous sommes ici pour rester et celà ne serait jamais arrivé si tes frères n'avaient pas envahi les canaries et massacrés ses habitants."

Puis le maréchal jeta à terre son interlocuteur qui s'enfuit comme un chacal

"Faites entrer les hommes dans la ville, la cavalerie fera des patrouilles autour. Demandez à l'Amiral Gulbëck de garder ses canons pointés sur la ville en cas de contre attaque ou d'insurection"

Un corps expéditionnaire composé de 2000 chasseurs commençat à entrer dans la ville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:52

Les chasseurs pénétrérent dans la ville et découvrirent dés avoir traversé les grandes portes des cadaves carbonisés et des habitations détruites.

Il avancérent, sous les yeux des hommes et des femmes cachés, certains, les plus chanceux, dans les quelques maisons encore debouts et les autres derrières des débrits.

La ville était totalement dessiné en d'infinis petites ruelles. C'est à dans l'une d'elle que le premier bataillon des chasseurs du roi s'avancèrent lorsque des coups de feu retentirent: deux soldats tombèrent à terre sur le front du bataillon puis à quelques secondes d'écarts un autre soldat à l'arrière cette fois se mis à crier avant de s'en aller simultanément vers les terres inconnues de la mort .

Les chasseurs étaient complétement à découvert et n'arrivaient pas à repérer l'endroit d'où tiraient les tireurs embusqués. Les morts se succédérent un par un lorsque les renforts arrivèrent.

Alors les francs tireurs s'en allèrentà toute jambe en laissant dans leur fuite un camarade touché à l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 19:57

L'investigation de la ville continua, le colonel Andrèz avait peur que les marocains ne tentaient de l'attirer dans quelque piège.

Pendant ce temps l'arrière garde des chasseurs déployait dans l'ensemble de la ville des banderoles écrites en arabes avec marqué dessus "Nous ne voulons plus aucun mal à la ville de Ceuta/ Nous ne vous feront rien, rendez vous/ Nous respecterons toute personnes se livrant à nous/ La liberté vous est promise etc...

Deux régiments de ligne (2000 hommes) entrèrent à leur tour dans la ville et occupèrent les rares grandes places. Les sapeurs suivirent peu après et commençèrent à consolider les places occupés par les soldats de la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 20:06

A peine trente minutes aprés l'accident du premier bataillon de chasseurs, une bille siffla aux oreilles du troisième bataillon de fusilers alors entrain d'avancer dans une ruelle extrêmement étroite.

Un cri, le colonel de régiment à terre, mort. Les soldats répliquérent immédiatement en tirant vers la fumée blanche au dessus d'une habitation. Lorsqu'elle se dissipa, ils ne virent rien si ce n'est les impactes des balles contre les murs.

Les tireurs embusqués prenaient pour cible les colonels et officiers sans que les espagnoles ne puissent efficacement réagir.

Puis les insurgés, pareils à des fantomes, utilisèrent des frondes et des arcs pour faire pleuvoir des projectules avec une terrible efficacité sur quelques bataillons isolés.

La situation était insoutenable pour les soldats qui n'avaient jamais eu à faire à de cas similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 20:14

La situation était insoutenable, ces marocains ne voulaient rien comprendre. Toutes les troupes espagnoles se retirèrent de la ville et retournèrent vers la plage

Le bombardement de Ceuta reprit de plus belle durant 5 minutes et celà donna un avant-gout de l'enfer aux occupants.

une fois le bombardement stoppé, l'interprète arabe s'approcha de la ville et hurla dans un porte voix

"Si vous refusez de sortir et de vous rendre la ville sera de nouveau bombardé et ce jusqu'a ce qu'elle tombe en ruine et que chacun de vous soit mort, ainsi avons nous parlé"

Puis il s'enfuit en courant afin de n pas subir la colère d'un tireur embusqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 20:20

L'artillerie espagnole s'apprétait à refaire feu, aucune réponse n'ayant été donné, lorsque les espagnoles virent au loin sortire l'homme qui avait parlé au maréchal avec insolence lors de la rédition de la ville.

Il tenait dans sa main les clées de la cité qu'il jetta symboliquement aux pieds de l'officier avant de s'en aller en prononcant quelques mots que l'interpréte ne comprit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 20:39

L'investigation de la ville était donc possible.

Les soldats s'installèrent dans un campement en dehors de la ville car le soir tombait et ne recontrèrent cette fois ci aucune résistance de la parts des arabes.

Une délégation fut envoyé dans la ville pour annoncer que dès demain chaque homme de cette armée aiderait à rebâtir ce qui fût détruit et que aucune personne ne serait violée ou tuée. Une ambiance froide régnait toujours cependant malgré ces promesses juteuses.

Des patrouilles de cavalerie poussée furent envoyées dans le désert afin de repérer d'éventuels mouvements ennemis mais apparement tout était calme.

Dans la nuit les frégates revinrent de Tangers avec nourriture alcool et correspondance des familles, ce qui réchauffat le coeur des braves soldats de la couronne espagnole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim
Invité



MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 20:41

Le total des pertes s'élève à 24 chasseurs, et 3 fusiliers. A savoir que parmis les 24 chasseurs, on déplore 16 officiers dont 1 colonel de régiment.
Revenir en haut Aller en bas
Charles IV
Roi d'Espagne
avatar

Nombre de messages : 670
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 21:04

Nous felicitons le Colonel Suedois pour sa brillante action navale, ainsi que le General Commandant l'Armée de Catalogne pour sa rapidité d'action devant les faits.

Charles IV,
Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Mer 8 Fév à 22:41

Les cavaliers marocains qui ont ébloui l'armée espagnole de par leur courage immense reçurent la plus grande gratitude du Maréchal Fernandez-Vega.

Sept d'entre eux ayant survécu furent soignés et ensuite relâchés sauf un qui servira d'éclaireur et d'interprète aux armées de Sa Majestée Charles IV.

En partant, les chevaliers maroccains défièrent une dernière fois avec fierté l'armée espagnole avant de fuir.


Les officiers espagnols répétèrent plusieurs fois à ces braves qu'une place dans l'armée de Charles IV leur était toujours offerte, en vain.

Ceux qui avaient passé dans l'au delà furent enterré selon la dignité que le culte musulman leur accordait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles IV
Roi d'Espagne
avatar

Nombre de messages : 670
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Jeu 9 Fév à 1:15

En effet le Roi Charles IV sensible au courage tant chez ses alliés que chez ses ennemis leur offrait en effet, dans sa grande generosité contrairement a ses adversaires, une place dans son armée, mais malheureusement ceux-ci refuserent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Jeu 9 Fév à 15:14

Le Maréchal Fernandez-Vega à envoyé ce matin un bataillon de cazadores montados en direction de Tétouan, situé à 50 km d'ici, afin de voir si quelconque armée s'y cachait et préparait une contre attaque

Pendant ce temps, les sapeurs à l'aide de 10000 fantassins et des quelques riverains marocains favorables, se sont mis à reconstruire du mieux qu'ils pouvaient la ville de Ceuta qui serait, selon les estimations du Génie, détruite à 40 %. Le travail sera long mais nécéssaire pour s'apporter la bonne faveur des marocains.

Le premier grand travail sera de reconstruire la mosqué de Ceuta complètement détruite afin qu'elle redevienne ce qu'elle était autrefois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave Adolphe V
Empereur de Suède
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   Ven 10 Fév à 0:15

L'armée du Nord arrivant de Tanger à fait jonction avec l'armée de Catalogne et ont formé l'armée de l'Est qui part vers Tetouan, avec 10 navires de guerre et 5 frégates commandées parr le contre-amiral Nelf; pour investir cette dernière.

2000 hommes, 5 navires de guerres, 10 frégates et 118 canons sont resté sur place.

Un architecte Don Pedro Martinèz est arrivé ce matin pour aider à la reconstruction de Ceuta avec les 2000 hommes resté sur place et les volontaires marocains de plus en plus nombreux.

La population locale se fait de plus en plus agréable et coopérative à la grande joie du Maréchal Fernadez-Vega qui peut partir avec l'armée de l'Est l'esprit en paix

L'amiral Gulbëck reste sur place pour veiller au bon fonctionnement des choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prise de Ceuta   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prise de Ceuta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Prise de Joinville
» [CR] EPT Prise d'otages à Loyada
» prise de control et mal d'invocation
» [Récit-RP] Prise de Montauban.
» doc prise de son multi canl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire Impériale :: Anciennes Guerres :: Guerres Atlantiques-
Sauter vers: